ENCYCLOPEDIE AUDIOVISUELLE DE L'ART CONTEMPORAIN

           François POYET        

 

  

Né le  23 mars 1948 à Courbevoie.

Dès 1966, avant même d'avoir terminé ses études supérieures de philosophie et de gestion, alors qu'il est encore lycéen, François Poyet aborde la création dans toutes ses dimensions artistiques, cinéma, peinture, roman, photo, sculpture, poésie, danse, théâtre, architecture sous l'angle radical de l'avant-garde, à travers les différents apports proposés par le Lettrisme et son fondateur Isidore Isou.

D'entrée de jeu, il s'active dans des spectacles, organise des scandales, des lancers de tracts, collages, bombages, pour de se doter de structures esthétiques originales, comme :
- l'hypergraphie tridimensionnelle modulaire : des signes découpés dans la masse, indépendants matériellement les uns des autres, en polystyrène expansé, extrudé, en mousse, en rhodoïd, etc. confrontés en des rythmes fixés définitivement sur support ou ouverts à des installations « in situ » ou livrés à l'intervention manipulatrice du public. C'est une articulation quasi fractale entre le plat (photo, dessin, peinture, écriture) et le tridimensionnel (sculpture, architecture.)
- les supports à dièdres, ou en paravent constituant des rythmes dans le support mécanique qui permettent une vision frangée d'œuvres diverses entremêlées.
- les diapos-sandwich ou hamburger slides créés à partir d'agrégats translucides divers.
- les homophonies, un de ses ressorts de l'art infinitésimal, que l'on ne peut comprendre que lues et que le créateur peut intégrer à l'hypergraphie telles que : « Elle crie au génie, ça jette un froid » (cryogénie.)
- les anamorphographies, écritures étirées utilisées dans l'excoordisme que l'on ne peut appréhender qu'en n'inclinant leur support.
- Le mixage à l'envi de ces structures totalement indépendantes et superposables.
- En poésie, il s'est spécialisé dans les improvisations phonétiques ciselantes et a constitué un paradoxe en appliquant à la poésie ses formules infinitésimales homophoniques : des « vers holorimes libres » pour un poète « phonétique .

            Chronique sur François Poyet

Disponible uniquement dans le DVD thématique "Art et Contestation"

(avec les modules Broutin,Forest,Halbert,Lebel,Sabatier,Satié, Ben Vautier)

                                      

Extrait vidéo

Durée: 13'
Documents fixes:
26

Année interview:2006
Archives: 1'30"
Année édition module:2007
Réalisation: Claude Guibert

Module vidéo disponible en :

DVD Art et contestation

 

Achat pour usage  personnel: 39 € + 6,50 € de port(France)

Achat pour usage institutionnel:

 

 
statistiques

 

<script type="text/javascript">

 

  var _gaq = _gaq || [];

  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-37262565-1']);

  _gaq.push(['_setDomainName', 'perso.neuf.fr']);

  _gaq.push(['_setAllowLinker', true]);

  _gaq.push(['_trackPageview']);

 

  (function() {

    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;

    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';

    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);

  })();

 

</script>