ENCYCLOPEDIE AUDIOVISUELLE DE L'ART CONTEMPORAIN

Francois MORELLET         

 

  


Né en 1926  à Cholet Décédé le 11 mai 2016

François Morellet , après une courte période figurative, parvient à l'Abstraction en 1950 sous l'influence de Pierre Dmitrienko (1925-1974) : il pratique alors une peinture très dépouillée, bientôt marquée par l'exemple de Mondrian.
Dès 1952, il adopte un langage géométrique composé de formes simples, lignes, carrés, triangles, assemblées dans des compositions élémentaires bidimensionnelles, qui jouent avec un nombre restreint de couleurs, posées en aplats et sans facture apparent
Ces œuvres sont surtout exécutées d'après un système : marqué par l'art de Max Bill et les entrelacs de l'Alhambra de Grenade, Morellet entend contrôler le processus de la création et démystifier la conception romantique de l'art et de l'artiste ; il justifie chacun de ses choix par un principe établi au préalable, qui peut aller jusqu'à faire intervenir le hasard dans l'attribution des différentes composantes du tableau.
L'œuvre d'art, pour François Morellet, ne renvoie qu'à elle-même et son titre indique la règle de jeu qui a présidé à son élaboration. Jusqu'en 1960, il établit les différents systèmes d'arrangement des formes qu'il emploie (superposition, fragmentation, juxtaposition, interférences…), en créant notamment sa première " trame ", un réseau de lignes parallèles noires superposées selon un ordre déterminé.
Il est ensuite, de 1961 à 1968, l'un des protagonistes de l'art cinétique avec le G.R.A.V. (Groupe de Recherche d'Art Visuel), fondé avec cinq autres artistes. Il participe également au mouvement international de la Nouvelle Tendance. Il cherche dans ce contexte à créer un art expérimental qui s'appuie sur les connaissances scientifiques de la perception visuelle et qui soit élaboré collectivement.
En 1963, François Morellet commence à utiliser des tubes de néon en s'appuyant sur les qualités spécifiques de ce matériau (intensité de l'éclairage, allumage instantané, fabrication impersonnelle).
Après 1970 débute pour lui une troisième période marquée par la création d'œuvres de plus en plus dépouillées, qui jouent avec leur support et l'espace qui les environne. Il réalise alors un grand nombre d'intégrations architecturales, qui attestent sa parfaite maîtrise dans le maniement des formes et leur adéquation parfaite avec l'architecture. 

Le module vidéo, dans lequel l'artiste témoigne sur son travail, comprend, outres les documents fixes sur les œuvres, une séquence tournée à la Défense à Paris où il a mis en place, en réplique à la monumentalité du lieu, sa "Défonce".

 Chronique sur François Morellet

Disponible uniquement dans le DVD ART CONCRET

avec les modules ARDEN QUIN ,HONEGGER,MOLNAR,NEMOURS,SATORU,STEMPFEL,VENET;

                                                                        

Extrait vidéo

Durée: 13'15 "
Documents fixes:
20
Année interview:1996
Séquence sur site: 3'15"
Année édition module:1996
Réalisation: Claude Guibert


           DVD ART CONCRET

Achat pour usage  personnel: 39€ + 6,50 € de port(France)

Achat pour usage institutionnel:

 

 

 

 

 

 
statistiques

 

<script type="text/javascript">

 

  var _gaq = _gaq || [];

  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-37262565-1']);

  _gaq.push(['_setDomainName', 'perso.neuf.fr']);

  _gaq.push(['_setAllowLinker', true]);

  _gaq.push(['_trackPageview']);

 

  (function() {

    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;

    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';

    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);

  })();

 

</script>

<script type="text/javascript">

 

  var _gaq = _gaq || [];

  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-37262565-1']);

  _gaq.push(['_setDomainName', 'perso.neuf.fr']);

  _gaq.push(['_setAllowLinker', true]);

  _gaq.push(['_trackPageview']);

 

  (function() {

    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;

    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';

    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);

  })();

 

</script>