LAND ART

Retour thématique

 

 Land art, forme d'art qui se caractérise par une ou plusieurs interventions généralement éphémères dans et sur un site naturel. Apparu aux États-Unis au milieu des années 1960, le land art, s'il est éphémère, peut néanmoins être conservé sur des photographies, des cartes ou dans des écrits.

Ainsi, l'une des œuvres de Robert Smithson, " Spiral Jetty (1970)", fut réalisée à Rozel Point sur le grand lac salé, dans l'Utah. La construction faite de basalte, de calcaire et de terre, sur 457 mètres, prenait la forme d'une spirale. Conformément à l'intention de Smithson, l'œuvre fut détruite par les mouvements de l'eau.

En Grande Bretagne, Richard Long est un des artistes du land art les plus connus. Dans England (1968), il forme une croix dans l'herbe en retirant des pâquerettes. Dans A Clearing, A Six Day Walk in the Hoggar (1988), il trace une piste dans le Sahara en retirant des pierres sur une large étendue de sable. Les cartes de ses randonnées, ses récits, ses photographies participent de ce travail solitaire et méditatif qui s'apparente par certains points à l'art minimal.

En France, le land art se manifeste à travers des artistes comme Jean CLAREBOUDT, Christine O LOUGHLIN ou Jean VERAME. L'artiste allemand Nils-UDO a également travaillé dans de nombreux pays à travers le monde avec ses œuvres éphémères de land-art.