ENCYCLOPEDIE AUDIOVISUELLE DE L'ART CONTEMPORAIN

                 FRANTA   

  

 

Franta est né en 1930 à Trébic (Moravie), en Tchécoslovaquie. 

Son enfance et son adolescence sont marquées par les drames politiques de l’époque . A partir de 1948, il suit les cours de l’Ecole des Arts Décoratifs de Brno (Moravie), puis ceux de l’Académie des Beaux-arts à Prague : l’enseignement recentré sur le dessin académique du nu.
En 1958, il passe clandestinement en Occident. Après un séjour dans les camps pour réfugiés en Allemagne, il peut enfin rejoindre en France Jacqueline, qu’il avait connue lors d’un voyage d’étude à Pérouse (Italie). Il se marie et s’installe définitivement dans la région de Nice pour poursuivre sa carrière de peintre, mais le sentiment de l’exil et la rencontre précoce avec la condition humaine souffrante ne cesseront d’habiter son œuvre. 
A partir de 1968, il passe de la figuration à une défiguration qui s’affronte sans cesse à ce qui ne peut être représenté : les drames de l’histoire et de la condition humaine.. Le corps demeure et demeurera toujours au centre de sa recherche.

Exilé et curieux des autres, de leurs souffrances, il voyage beaucoup : Espagne, Grèce, Yougoslavie. Il est invité à participer à l’exposition "Mythologies Quotidiennes" organisée par G. Gassiot - Talabot et J.L Pradel au Musée d’Art Moderne de Paris. Celle-ci qui révèle de jeunes artistes tels que Cueco … Klasen, qui prônent un retour à une peinture efficace, nommée Figuration Narrative.

En 1980, il "découvre" l’Afrique. D’abord les déserts algériens, marocains et tunisiens transposés dans d’immenses toiles couleur sable où s'échouent des carcasses, ossements et machines : les ruines d’une présence humaine, exceptionnellement absente du tableau. Puis l’Afrique Noire lui révèle une autre civilisation, celle de la terre des origines . A partir des années 1990, il va mettre en parallèle cette Afrique avec celle de l’exil, celle de l’autre continent, l’Amérique. Les paysages urbains du Bronx et de Harlem, Sans abri, Ferrailleur, … nous questionnent sur le drame du déracinement et de l'exclusion .

Chronique sur Franta

 

                                                 

 

Voir le site de l'artiste : http://www.franta.fr

Extrait vidéo

Durée: 14'12"
Documents fixes:
15

Année interview:2004
Séquence atelier:8'
Année édition module:2005
Réalisation: Claude Guibert

Module vidéo disponible en :

DVD  gravé DVD-R 

 
Achat pour usage  personnel: 25 € + 6,50 € de port(France)
Achat pour usage institutionnel:

 

 

 

 
statistiques

 

script type="text/javascript"> var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-37262565-1']); _gaq.push(['_setDomainName', 'perso.neuf.fr']); _gaq.push(['_setAllowLinker', true]); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();