ENCYCLOPEDIE AUDIOVISUELLE DE L'ART CONTEMPORAIN

 Gérard DESCHAMPS  

  

 

Gérard Deschamps est né en 1937 à Lyon où il vit jusqu'en 1944.

Puis il devient parisien jusqu'en 1970. Sa vocation artistique s'est manifestée très tôt, dès 1955, il abandonne la peinture à l'huile qui, pour lui, manque de souplesse, pour se tourner vers les collages avec des photos d'objets du catalogue Manufrance.

Autodidacte, il fréquente les galeries de la rue de Seine.

Avec les plissages, il désire rénover les débordements de tissus, qui selon lui: « furent les gardiens du souffle de l'art en Occident, même dans les périodes de décadence, en effet que serait la victoire de Samothrace sans sa mince tunique mouillée qui en fait l'ancêtre des voitures compressées, réalisation ultime du plissage qui me fut soufflée par mon manque de moyens financiers ,'.
Début novembre 1957, c'est la première rupture avec le monde de l'art. Appelé, il débarque en Algérie
pour 27 mois où il participe à la contre-attaque de 58 et à l'opération « jumelles".
Libéré en 1960, il se spécialise dans les chiffons, les dessous féminins, trouvés chez un chiffonnier dénommé Chatton. Ces chiffons, puis les tissus d'essuyage industriels japonais envahissent ses ateliers à la Châtre et rue Gambetta à Paris. Il rencontre Hains et
Villeglé
En 1961, il trouve une nouvelle mine de « tissus " de récupération aux Puces, les bâches de signalisation de l'armée américaine, puis à nouveau un stock chez un ferrailleur de la Bastille. Dans la même période, il se procure des plaques de blindage et des enveloppes de métal marquées par des irisations de chaleur. Gérard Deschamps rejoint le groupe des Nouveaux réalistes en 1961

En 1965, développant ses métaphores militaires, il crée les barrettes militaires, en métal développé, les « bananes " peuvent faire jusqu'à 8 mètres de long. Il invente les effets de moirage grâce à la superposition des grilles métalliques.

En 1970, nouvelle rupture avec le monde de l'art parisien, Gérard Deschamps se réinstalle totalement en Berry, dans la maison de ses grands parents.

Son activité créatrice se poursuit, et sera à nouveau montrée régulièrement à partir de 1978 dans les expositions, et les galeries parisiennes et étrangères, ludique il invente les panoplies...
Dans les années 1990 apparaissent des assemblages très colorés de ballons puis, en 2001 de skates-boards
.

1998 Exposition "Homo Accessoirus" à la Fondation Cartier à Paris
2003 Rétrospective au Musée de l'Hospice Saint Roch à Issoudun.
2004 Rétrospective au Musée des Beaux Arts de Dole.

Lire la chronique sur Gérard Deschamps

Module vidéo uniquement disponible dans le DVD L'AVENTURE DE L'OBJET avec les  modules:

ARMAN,BRUSSE,NADAUD,POMMEREULLE,RAYNAUD P,SPOERRI,VILLEGLE



                         
                           

Extrait vidéo

Durée: 13'
Documents fixes:
35
Année interview:199
8
Année édition module:2003
Réalisation: Claude Guibert
 

 

DVD L'AVENTURE DE L'OBJET 
Achat pour usage  personnel: 39€ + 6,50 € de port(France)
 

 

Achat pour usage institutionnel:

 

 

 

 
statistiques

 

<script type="text/javascript">

 

  var _gaq = _gaq || [];

  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-37262565-1']);

  _gaq.push(['_setDomainName', 'perso.neuf.fr']);

  _gaq.push(['_setAllowLinker', true]);

  _gaq.push(['_trackPageview']);

 

  (function() {

    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;

    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';

    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);

  })();

 

</script>